Tennis : la Tunisienne Ons Jabeur, première joueuse d'un pays arabe à entrer dans le Top 10

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après avoir battu mardi la joueuse russe Anna Kalinskaya, la Tunisienne Ons Jabeur est assurée d'accéder au Top 10 mondial, réalisant ainsi l'un de ses vœux les plus chers. C'est la première fois qu'une joueuse de tennis d'un pays arabe entre dans ce classement international.

La Tunisienne Ons Jabeur est assurée de devenir, dès lundi 18 octobre, la première joueuse de tennis d'un pays arabe à entrer au Top 10 mondial, après sa qualification pour les quarts de finale du tournoi d'Indian Wells (WTA).

Ons Jabeur, 27 ans, n'a eu aucune difficulté mardi soir à franchir lors du tournoi californien l'obstacle de la Russe Anna Kalinskaya, classée 151e, pour remporter sa 47e victoire cette année.

Son ascension ces dernières années dans les classements mondiaux était déjà remarquable. Mais en entrant au Top 10 du classement hebdomadaire international, elle passe au stade supérieur, pour la première fois de sa carrière en tant que joueuse professionnelle.

>> À lire aussi : Roland-Garros : la Tunisienne Ons Jabeur vise toujours plus haut

Jabeur est assurée d'être au moins 9e au classement WTA lundi après avoir atteint les quarts de finale à Indian Wells. Elle affrontera mercredi l'Estonienne Anett Kontaveit. Elle était 14e après sa qualification pour la finale du tournoi de Chicago, perdue contre l'Espagnole Garbine Muguruza.

"J'ai toujours dit à ma mère que je voulais être numéro un mondial"

C'était déjà la meilleure position pour un joueur d'un pays arabe, déjà occupée précédemment par le Marocain Younes El Aynaoui en 2003 et 2004. "Believe" (Y croire), a tweeté Ons Jabeur à propos de son entrée au Top 10 de la WTA.

Elle était déjà la première joueuse d'un pays arabe à avoir atteint les quarts de finale d'un des quatre tournois majeurs, une première fois à l'Open d'Australie en 2020 puis à Wimbledon en 2021. Elle était aussi la première joueuse d'un pays arabe à remporter un titre WTA en juin dernier au tournoi de Birmingham (Grande-Bretagne).

Ons Jabeur a également accru ses chances de réserver un billet pour le Final Masters Championship prévu à Guadalajara, au Mexique, du 10 au 17 novembre auquel participent les 8 meilleures joueuses mondiales.

"J'ai toujours dit à ma mère que je voulais être numéro un mondial. J'y ai toujours cru, mais des victoires majeures en WTA sont un rêve devenu réalité, et j'espère pouvoir inspirer la nouvelle génération. Peu de joueurs de mon pays pratiquent le tennis", a confié Ons Jabeur après sa victoire mardi.

Avec AFP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles