Tennis de table : est-ce le retour de la "diplomatie du ping pong" ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les championnats du monde de tennis de table se déroulent cette semaine à Houston aux Etats-Unis. Et ils vont voir des Américains et des Chinois jouer ensemble, dans la même équipe, en double. Tout un symbole alors que les Etats-Unis menacent de boycotter diplomatiquement les JO d’hiver de Pékin. 

La Chine et les Etats-Unis ensemble, en équipe. Avouez que ça n’arrive pas tous les jours. Un petit miracle que seul le sport peut nous proposer. Deux paires de double mixte sino-américaines sont engagées dans la compétition. Le règlement du tennis de table autorise l’association de joueurs et joueuses de pays différents. Le timing a son importance évidemment. On est en pleine affaire Peng Shuai. On attend toujours que la joueuse de tennis puisse enfin s’exprimer librement et que ses accusations de viol envers un ancien haut dirigeant soient suivies d’une enquête en bonne et due forme. Et les Etats-Unis, leurs médias, leurs sportifs sont parmi les plus actifs à demander des explications. Le président américain Joe Biden agite toujours la menace d’un boycott diplomatique des jeux d’hiver de Pékin. Alors voir le sport et en l’occurrence le ping pong rapprocher les deux puissances, ça n’était pas forcément attendu. Les Chinois sont à l’origine de cette initiative acceptée par les Américains de former des doubles communs. Il y a forcément de la communication là-dedans, ne soyons pas naïfs. Pékin ne s’attendait pas à cette levée de boucliers mondiale en soutien à Peng Shuai, et cherche...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles