Tennis : Rafael Nadal blessé et éliminé à Rome dix jours avant Roland-Garros

Oscar J Barroso/Shutterstock/SIPA

DEFAITE - « C’est une douleur qui va et qui vient. Parfois plus forte, parfois moins. Aujourd’hui, c’était fou », a expliqué l’Espagnol après sa défaite face au Canadien Denis Shapovalov

Il a serré les dents pour ne pas abandonner, mais la messe était dite dès le début du troisième set : Rafael Nadal, incapable de bouger normalement en raison d’une douleur chronique au pied, a été éliminé jeudi en 8es de finales à Rome à dix jours de Roland-Garros.

« C’est une douleur qui va et qui vient. Parfois plus forte, parfois moins. Aujourd’hui, c’était fou », a expliqué l’Espagnol après sa défaite face au Canadien Denis Shapovalov (16e mondial) 1-6, 7-5, 6-2.

Douleur chronique et incurable

Il souffre d’une douleur chronique et incurable au pied (syndrome de Muller-Weiss) qui l’avait obligé l’an dernier à mettre un terme à sa saison dès le mois d’août. Il n’était revenu à la compétition qu’en janvier pour remporter l’Open d’Australie et porter à 21 le record de titres en Grand Chelem.

En mars, le Majorquin s’était de nouveau blessé, à une côte en demi-finales à Indian Wells. Il n’était revenu sur le circuit qu’à Madrid où il s’était incliné en quarts face au futur lauréat Carlos Alcaraz. Mais à Rome, il a eu « de nouveau très mal au pied ».

« Je ne me suis pas blessé, je suis un joueur qui vit avec cette blessure. Il n’y a rien de nouveau. C’est là… », a-t-il in(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Roland-Garros vend 5.000 sièges virtuels sous forme de NFT pour se faire une place dans le Web 3
Guerre en Ukraine : « Très angoissée » par le conflit, Elina Svitolina renonce à Roland-Garros
Masters 1000 de Madrid : L'ouragan Carlos Alcaraz balaie Zverev en finale avant de souffler sur Roland-Garros

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles