Tennis: Nadal va devoir encore prendre son mal en patience

Six à huit semaines d'absence: Rafael Nadal, victime d'une blessure musculaire à la jambe gauche, va devoir ronger son frein avant d'éventuellement revenir à la compétition, après avoir été trahi pour la énième fois par son corps, mercredi au 2e tour de l'Open d'Australie.

Le champion espagnol qui aura 37 ans en juin, l'a annoncé lui-même jeudi: la blessure dont il a souffert pendant son match du deuxième tour de l'Open d'Australie, perdu en trois sets face à l'Américain Mackenzie MacDonald, nécessite une pause forcée de six à huit semaines.

"J'ai passé des examens médicaux après ma défaite hier (mercredi). L'IRM a montré une lésion du deuxième degré du muscle ilio-psoas de la jambe gauche. Je vais maintenant me reposer et effectuer une thérapie anti-inflammatoire. La durée de récupération normale est de six à huit semaines", a écrit l'ancien N.1 mondial sur son compte Twitter.

Question d'honneur, de dignité, et de respect envers un sport qui lui a offert tant de bonheur, "Rafa", tenant du titre à Melbourne, avait tenu à terminer son match contre Mackenzie McDonald. Malgré la douleur qui l'empêchait "de jouer en revers et de courir", selon ses aveux.

Mais après la défaite, le joueur aux 22 titres en Grand Chelem a semblé plutôt céder à la lassitude, à l'abattement, et à une certaine forme de frustration. Les blessures qui le minent sont de plus en plus fréquentes, et l'empêchent d'assouvir sa plus grande passion: jouer au tennis.

- Saura-t-il encore rebondir ? -

"Demain sera un autre jour, mais là, c'est dur. C'est encore une blessure. Je suis obligé de reconnaître que je suis détruit mentalement. J'espère que ce n'est pas trop grave", avait déclaré "Rafa" lors de la conférence de presse d'après-match.

Après son élimination, la plus précoce dans un tournoi du Grand Chelem depuis 2016 et sa disparition dès le 1er tour, à Melbourne déjà, face à son compatriote Fernando Verdasco, il avait laissé entendre que la suite de sa carrière pourrait dépendre de la gravité de cette blessure et de la durée nécessaire à la récupération.

Si nouveau retour il y a, il ne pourrait intervenir vraisemblablement qu'au début du printemps avec la saison européenne sur terre battue.

La tournée nord-américaine de printemps avec les Masters 1000 d'Indian Wells (8-19 mars) et de Miami (22 mars-2 avril) semble en effet compromise.

Mais Nadal sera-t-il encore capable de rebondir ?

Cette nouvelle blessure survient après une saison 2022 difficile marquée par un brusque réveil à Roland-Garros de sa douleur au pied gauche, atteint depuis des années du syndrome de Müller-Weiss et par une déchirure abdominale qui l'a contraint à l'abandon avant une demi-finale à Wimbledon.

"J'espère que cette blessure ne m'éloignera pas des courts trop longtemps parce qu'alors, il sera difficile de refaire tout le processus de récupération", avait-il confié mercredi.

"Il n'y a pas que la récupération, il y a aussi tout le volume de travail qu'il faut fournir pour retrouver un niveau acceptable. Je suis passé par là trop de fois dans ma carrière... Je pense être encore capable de le faire, mais ce n'est pas facile".

ig-chc/jr/smr