Tennis : en larmes, Andy Murray annonce sa retraite à cause d’une blessure

Le Parisien avec AFP
Melbourne (Australie), vendredi. Andy Murray n’arrive pas à contenir ses larmes pendant une conférence de presse

Le Britannique espère s’arrêter à Wimbledon, mais craint de ne pas en être physiquement capable.


La douleur est trop forte. Handicapé par de sérieux problèmes de santé à la hanche, le tennisman écossais Andy Murray a annoncé, ce vendredi, qu’il compte prendre sa retraite dans l’année.

Il s’est exprimé en marge de l’Open d’Australie, qui commence lundi, et qui constitue l’un des quatre tournois du Grand Chelem, les plus prestigieux de la saison, avec Roland-Garros, Wimbledon (Royaume-Uni) et l’US Open. En larmes, le Britannique de 31 ans, qui vient de participer au tournoi de Brisbane (Australie), a fait cette annonce à Melbourne, trois jours avant le début de l'Open d'Australie.


LIRE AUSSI > En 2013, Andy Murray remporte son premier Wimbledon

Murray, ancien n°1 mondial et trois fois vainqueur d'un tournoi du Grand Chelem, s’est retiré de l'Open d'Australie 2018 pour subir une opération de la hanche et n’est revenu sur les courts qu'en juin, au tournoi du Queen's, à Londres (Royaume-Uni). Il n’a ensuite participé qu'à quatre autres tournois avant d'achever sa saison en septembre et de se concentrer sur sa remise en forme.

«Il est possible que l'Open d'Australie soit mon dernier tournoi»

Mais il a été sorti au deuxième tour du tournoi de Brisbane la semaine dernière et a renoncé jeudi, après moins d'une heure, lors d'un match d'entraînement avec le Serbe et actuel n°1 mondial Novak Djokovic.

«Je peux jouer avec des limites. Mais avoir les limites et la douleur ne me permet pas de prendre du plaisir en compétition ou à l'entraînement», a-t-il déclaré. «Wimbledon est l'endroit où j'aimerais arrêter de jouer, mais je ne suis pas certain que je pourrai le faire. J'ai fait à peu près tout ce que je pouvais pour essayer que ma hanche aille mieux et ça n'a pas beaucoup aidé», a-t-il ajouté. «Je pense qu'il est possible que l'Open d'Australie soit mon dernier tournoi».


Lire la suite sur LeParisien.fr

Andy Murray, une ère en chiffres
Open d’Australie : tirage corsé pour les Bleus
Tennis : pas de finale Tsonga-Chardy à Brisbane
Tennis : Tsonga revient en force en Australie
Mondial de foot féminin, Coupe du monde de rugby… le calendrier sportif 2019 à imprimer