Tennis: Holger Rune s'offre à Paris son premier Masters 1000 en détrônant Djokovic

Le Danois Holger Rune, 18e mondial, s'est offert dimanche à Paris son premier Masters 1000, à 19 ans, en battant le tenant du titre Novak Djokovic 3-6, 6-3, 7-5 en finale.

"Tu es un de mes joueurs préférés, je te regarde depuis que je suis enfant. Ca va être mon tournoi préféré maintenant", a lancé Rune à Djokovic à l'issue de la rencontre.

Il sera lundi le premier Danois à intégrer le Top 10 mondial (10e) depuis la création de l'ATP en 1973 et sera ainsi le premier remplaçant au Masters de fin d'année à Turin (13-20 novembre).

Rune jouait sa quatrième finale en autant de tournois: il avait perdu à Sofia, gagné à Stockholm et de nouveau perdu à Bâle.

Après avoir remporté en mai à Munich le premier tournoi de sa carrière, il décroche à Paris son troisième et plus beau titre, tant par le prestige du tournoi que celui des adversaires éliminés: après avoir sauvé trois balles de match au premier tour contre Stan Wawrinka, il a battu cinq membres du Top 10 mondial: Hubert Hurkacz (10e), Andrey Rublev (9e), Carlos Alcaraz (N.1, abandon), Félix Auger-Aliassime (8e) et Djokovic (7e).

"Tu mérites complètement cette victoire, lui a dit Djokovic. Quelle semaine extraordinaire, je ne suis pas content que tu m'aies battu, mais je suis content pour toi".

Rune devient le premier joueur depuis la création de l'ATP à battre cinq joueurs du Top 10 dans le même tournoi (hors Masters de fin d'année).

Il devient également le plus jeune vainqueur à Paris depuis Boris Becker qui avait 18 ans lorsqu'il a remporté la première édition du tournoi en 1986.

Djokovic, impérial sur sa mise en jeu (aucune balle de break à défendre), a remporté la première manche et laissé craindre une finale à sens unique.

Mais il n'a su concrétiser aucune des trois balles de break consécutives qu'il s'est procurées d'entrée de deuxième set et la rencontre a alors basculé en faveur de Rune qui jouait sa première finale de Masters 1000.

Le Danois a en effet tenu sa mise en jeu et pris celle de son adversaire dans la foulée en profitant de sa toute première balle de break de la partie. Il a conservé son avantage jusqu'à la fin et poussé le match dans un set décisif.

Djokovic a semblé faire le plus dur en y réussissant le break pour mener 3-1. Mais il n'a su confirmer sur sa propre mise en jeu et a laissé son adversaire lui reprendre son service puis égaliser à 3-3.

Les deux joueurs en sont ainsi arrivés à 5-5 quand Rune a refait le break pour mener 6-5 et servir pour le gain du match.

Fébrile, fatigué, il a dû sauver six balles de débreak et s'est imposé sur sa deuxième balle de match en bénéficiant d'une demi-volée de Djokovic qui n'a pas franchi le filet.

es-ig/hpa/chc