Tennis : pour Henri Leconte, Benoît Paire "doit travailler son mental"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les Français ont fait parler lors de l'US Open. Tandis que le Grec Stéfanos Tsitsipás brillait sur les terrains, le Français Benoît Paire s'emporter lors du duel l'opposant à Dusan Lajovic, le 30 août. Le tennisman français frappait le parasol avec sa raquette de tennis au sol et insultait les spectateurs. Une séquence qui a fait polémique. Ce jour-là, Benoît Paire s'inclinera face à son adversaire serbe.

Invité au micro d'Europe Matin ce samedi, Henri Leconte a donné son avis sur la nouvelle génération de joueurs de tennis français et sur le comportement colérique de Benoît Paire. "C'est une personne qui doit beaucoup travailler sur le mental", a estimé le vainqueur de Roland-Garros en double avec Yannick Noah en 1984. "On le sait, car il est un peu perturbé. Le fait de se retrouver et de ne pas trouver de solutions pour pouvoir passer un cap supplémentaire. Il faut quand même reconnaître que la personne s'entraîne à sa façon. Il a été 25ème ou 30ème mondiale et a le potentiel pour être encore plus fort. Mais pour passer un cap supplémentaire, il doit travailler sur le mental."

>> LIRE AUSSITennis : Paire privé des JO par la fédération pour "comportements profondément déplacés"

Henri Leconte a ensuite dressé un constat de l'état actuel du tennis français : "On ne travaille pas assez le mental en France, surtout du côté du tennis français. On voit le résultat chez les Français dans d'autres disciplines. On voit les résultats exceptionnels aux Jeux paralympiques en c...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles