Tennis : Benoit Paire craque (encore) en plein match au Japon

France's Benoit Paire sits on the court during his match against Britain's Cameron Norrie, as first responders attend to a medical emergency in the stands at the 2022 US Open Tennis tournament men's singles first round match at the USTA Billie Jean King National Tennis Center in New York, on August 30, 2022. (Photo by TIMOTHY A. CLARY / AFP)
TIMOTHY A. CLARY / AFP France's Benoit Paire sits on the court during his match against Britain's Cameron Norrie, as first responders attend to a medical emergency in the stands at the 2022 US Open Tennis tournament men's singles first round match at the USTA Billie Jean King National Tennis Center in New York, on August 30, 2022. (Photo by TIMOTHY A. CLARY / AFP)

Il n’y a que Benoit Paire pour réagir comme ça. Alors qu’il disputait un match mardi 8 novembre face à l’Australien Dane Sweeny lors d’un tournoi du circuit Challenger à Matsuyama au Japon, le tennisman s’est encore illustré par un craquage retentissant en pleine partie. Pas de quoi décourager le Français visiblement, puisqu’il finira par l’emporter en un peu plus de deux heures (4-6, 6-4, 7-5).

Tout s’emballe lors de la première manche. Alors que les deux tennismen sont à égalité (trois jeux partout), Benoit Paire perd ses nerfs sur une balle anodine qui a terminé dans le filet. « Enc*** par une pu** ! Va te faire enc*** ! Put*** de ta mère la pu** ! Ta mère la pu** ! », a alors hurlé le Français avec le langage fleuri qui lui est propre.

Aussitôt réprimandé par l’arbitre, le 179e joueur au rang mondial a d’abord semblé retrouver son calme, tout en l’appelant à « ouvrir les yeux » sur le service de son adversaire. Un calme éphémère, puisque Benoit Paire est finalement repartie de plus belle après avoir totalement raté son coup suivant.

Une nouvelle expression de son mal-être

« Allez super ! C’est super ! C’est super ces tournois, a hurlé le tennisman. Mais pourquoi je viens au Japon ? Pourquoi ? Pourquoi je viens au Japon ? Explique-moi pourquoi. Tu viens, il (l’arbitre) ne voit rien. Explique-moi pourquoi. »

Réussissant finalement à retrouver calme et concentration, le Français l’a finalement emporté sur son adversaire australien. Mais le nouveau dégoupillage de Benoit Paire sonne comme une défaite personnelle pour celui qui, à l’issue de son élimination à Wimbledon, avait partagé son mal-être et assuré recevoir une aide psychologique pour mieux gérer sa dépression, et ses humeurs...

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi