Tennis : à bientôt 38 ans, Gilles Simon range sa raquette à Paris

Après les adieux de Jo-Wilfried Tsonga à Roland-Garros, c’est un autre Mousquetaire qui s’apprête cette année à ranger définitivement sa raquette. Gilles Simon a choisi le Masters 1000 de Paris-Bercy pour prendre sa retraite. Quelques rides entourent désormais son regard clair et sa tignasse brune est parsemée de cheveux blancs.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Le Niçois, qui fêtera ses 38 ans en décembre, va disputer le dernier tournoi d’une carrière débutée il y a deux décennies. Carrière au cours de laquelle, avec son jeu cérébral, très réfléchi, trop diront certains, Gilles Simon a frappé à la porte du TOP 5 mondial, remporté 14 tournois et gagné plus de 500 matchs. Un exploit rare pour un Français, puisque seuls les deux derniers Mousquetaires, Richard Gasquet et Gaël Monfils , ont gagné d’avantage de matchs.

"J’ai été chanceux d’être joueur de tennis professionnel"

"Ce que je retiens, c’est que j’ai été chanceux d’avoir pu être joueur de tennis professionnel", raconte Gilles Simon. "Car c’est ce que j’ai toujours voulu être. Là, je me sens chanceux de pouvoir terminer à Bercy sur le court central, où je me projetais joueur de tennis quand j’étais jeune. Quand on me demande si j’ai peur d’avoir mal (il souffrait du dos il y a quelques jours et sort d’un gros rhume), je me dis que oui, j’aimerais arriver encore plus en forme. Mais déjà, j’ai la chance d’être ici et de pouvoir jouer ce match-là."

Pour ce qui sera, en cas de défaite, le dernie...


Lire la suite sur Europe1