Tennessee : au moins 21 personnes décédées dans des inondations

·1 min de lecture
Le Tennessee, un État situé dans le sud des États-Unis, est en proie à des inondations. (Photo d'illustration)
Le Tennessee, un État situé dans le sud des États-Unis, est en proie à des inondations. (Photo d'illustration)

Le Tennessee, un État situé dans le sud des États-Unis, est en proie à des inondations. Des pluies jugées « historiques » par les services météorologiques locaux ont causé la mort d?au moins 21 personnes, dimanche 22 août, alors que plusieurs dizaines d?autres citoyens sont activement recherchés. Les secours, indique le journal local The Tennessean, qui cite l?Agence de gestion des situations d?urgence du comté de Humphrey, sont encore mobilisés.

Ce comté est situé à environ 1 h 30 de route à l?ouest de la ville de Nashville, dans le centre de l?État.

« C?était presque aussi rapide qu?une tornade »

Plusieurs dizaines de personnes sont toujours recherchées, selon ce média, qui indique qu?un couvre-feu entrera en vigueur à partir de 20 heures pour prévenir de potentiels pillages. « C?était presque aussi rapide qu?une tornade. Quelqu?un a décrit ça comme un raz-de-marée », a déclaré à la station de télévision locale WKRN le maire de la ville de Waverly, située dans le comté. Des images montraient des voitures renversées et des rues jonchées de boues.

À LIRE AUSSIClimat : découvrez ce qui attend votre région avec l?atlas interactif du Giec

« Des inondations soudaines catastrophiques dues à de fortes pluies samedi ont gravement touché les comtés de Dickson, Hickman, Houston, et Humphreys, ainsi que la ville de Waverly », avait déclaré dans un communiqué dimanche matin l?Agence de gestion des situations d?urgence du Tennessee. « Entre 22 et 43 centimètres de pluie s [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles