"Vous tenez le choc ?" : Jean Castex inquiet pour le personnel soignant

·1 min de lecture

La pression hospitalière s'accentue en France, plus particulièrement en Ile-de-France où la situation est jugée particulièrement inquiétante. Dans cette région, les déprogrammations d'opérations et les premiers transferts de patients atteints du Covid-19 vers des hôpitaux de l'Ouest ont débuté. Vendredi 12 mars, 1100 personnes occupaient les salles de réanimation franciliennes, soit presque le pic de la deuxième vague de l'épidémie. En déplacement en Seine-Saint-Denis, ce samedi 13 mars, Jean Castex a tenu à apporter le soutien du gouvernement au personnel hospitalier mobilisé face à l'épidémie. "Vous tenez le choc ?", a notamment demandé le Premier ministre à une soignante, rapporte le Journal du dimanche. "Oui, mais c'est long...", lui a-t-elle répondu.

Pour enrayer l'épidémie, l'exécutif est-il prêt à imposer un confinement local à l'Ile-de-France, à l'instar de ce qu'il se passe les week-ends dans les Alpes-Maritimes et le Nord ? Jean Castex assure que la possibilité est la table : "Le gouvernement se tient prêt à prendre les dispositions nécessaires si besoin. Si la situation s'aggrave trop, il faudra envisager des mesures supplémentaires", cite le JDD, ce dimanche 14 mars. Une seconde solution réside dans l'accélération de la campagne de vaccination. Pour cela, le gouvernement va déployer les grands moyens dans la région parisienne avec 25 000 doses supplémentaires de vaccins débloquées.

La gestion de la crise sanitaire liée à la Covid-19, il en sera sans en aucun doute (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Meghan Markle et Harry inquiets pour leur sécurité ? Leur villa de Montecito déjà envahie deux fois
Suicide assisté - Paulette Guinchard : le dernier adieu de l'ancienne ministre du gouvernement Jospin
"Gaulée comme elle est" : Isabelle Balkany sidérée par le "strip-tease télévisé" de Corinne Masiero
VIDÉO - On est en direct : moment de gêne pour Laurent Ruquier face au chanteur Soan éméché et intenable
"C'est fini pour moi ? Vous me l'apprenez !" : Laurent Bignolas évincé de Télématin, il tacle ses collègues