Tendances : rencontre avec les chasseurs des couleurs de demain

Claire Remy est à l'affût des prochaines couleurs dans l’air du temps. “Je suis en veille constante, à chercher, à chasser, à essayer de trouver le moindre signe. Par exemple, sur cette péniche, ce orange très mangue me donne envie, pourquoi pas, pour l’été prochain”. À Paris, Rio, New York, ils sont des centaines à tenter de dénicher les couleurs de demain. Le violet sera pour l’hiver prochain Dans son bureau d’étude spécialiste de la couleur, tous les six mois, son équipe essaye d’imaginer celles qui seront tendance dans les prochaines années. “Les couleurs ne naissent pas de notre cerveau (...) on analyse la société”, explique Géraldine Bouchot, spécialiste Tendances chez Carlin. Leurs cahiers de couleurs sont vendus aux industriels pour des milliers d’euros. Avec la crise sanitaire, “la couleur est à nouveau en train de se charger de sens, plus sociologique, plus politique”, selon la spécialiste. Claire Rémy avait misé sur le violet, cet hiver. Le jour de son investiture, la vice-présidente des Etats-Unis, Kamala Harris, a porté un manteau violet. “Je me dis que c’est un signe pour l’hiver prochain”, sourit-elle.