Tendance. Le train a-t-il une chance de remplacer l’avion en Europe ?

·1 min de lecture

S’ils veulent favoriser, dans les années à venir, les voyages transfrontaliers en train les pays européens ont de gros efforts à faire, prévient The Economist.

Le chiffre à de quoi faire réfléchir : dans l’Union européenne, 8 % seulement des distances parcourues par voie terrestre le sont actuellement en train. Même en Autriche et en Allemagne, où les trains sont plus populaires qu’ailleurs, plus de 75 % des déplacements se font en auto. Quant aux voyages transfrontaliers, la proportion est encore inférieure.

À lire aussi: Tendance. La Suisse et l’Autriche annoncent le grand retour des trains de nuit en Europe

Pour inverser la tendance et promouvoir le train à l’échelle du continent, il va falloir surmonter de nombreux obstacles, souligne The Economist :

En 2019, 6,5 millions de trajets internationaux à partir du territoire allemand ont été effectués en train alors que 110 millions de voyages vers d’autres pays européens ont emprunté l’avion. Transférer une part importante des déplacements vers le rail nécessitera d’énormes investissements.

Pour commencer, selon le magazine économique, il faudrait multiplier les trains à grande vitesse. “Parce qu’ils transportent leurs passagers jusqu’aux centres-villes plutôt que vers les aéroports”, ces trains font mieux que l’avion sur les trajets inférieurs à 800 km – à condition de rouler à 200 km/h au minimum :

Les vols entre Milan et Rome ont diminué de plus de moitié depuis l’ouverture de la ligne ferroviaire à grande vitesse, en 2007. L’Eurostar a transporté près de 80 % des voyageurs entre Londres, Bruxelles et Paris en 2019, et une grande partie des voyageurs entre Paris et Francfort empruntent les TGV français ou les trains ICE allemands.”

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles