Tendance. Les “sea shanties”, des chants de marins à l’abordage de TikTok

Polygon (Washington)
·1 min de lecture

Le réseau social a le don de faire surgir des tendances inattendues. Un chanteur écossais qui exhume des chants de l’époque des grands voiliers en offre un nouvel exemple.

Après avoir fait émerger spontanément une comédie musicale Ratatouille, les utilisateurs de TikTok démontrent une nouvelle fois leur créativité musicale. Et leur capacité à exhumer des genres pourtant très pointus. En l’occurrence, les chants de marins, ou sea shanties en anglais (shanty au singulier), des XVIIIe et XIXe siècles.

Tout commence le 27 décembre 2020, rapporte Polygon, qui remonte le fil jusqu’à un chanteur écossais, Nathan Evans. Ce grand amateur de chants traditionnels comme de chansons pop partage sa passion sur le réseau. Sa vidéo The Wellerman, où il s’accompagne rythmiquement en frappant en cadence le poing sur la table, cumule depuis 4 millions de vues.

Cette chanson marque vraisemblablement le point de départ de la communauté ‘ShantyTok’, et elle reste au centre de cette tendance. Les utilisateurs de la plateforme [se sont emparés du morceau] de la même manière que les moussaillons se rassemblaient autour de la mélodie pour se donner du courage dans les longues traversées.”

Faciles à reprendre en choeur

Cette reprise d’un morceau ancien, interprété notamment par le groupe The Longest Johns (un quatuor de Bristol, spécialiste du genre), met en lumière les caractéristiques des chants de marins. Comme le rappelle Polygon, il s’agit de rythmer le travail à bord. D’ailleurs il existe différentes chansons

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :