Combien de temps le coronavirus survit-il sur les vêtements et comment les laver?

Courtney Leiva / Le HuffPost
Robert Amler, doyen de la School of Health Sciences and Practice au New York Medical College et ex-médecin en chef du CDC, estime que la durée de vie du virus dépend du tissu, dans la mesure où certains matériaux sont plus poreux que d’autres.

VÊTEMENTS - Alors que nous apprenons progressivement les bons gestes pour faire face au coronavirus, on nous bombarde de questions sur la façon de laver et désinfecter les objets de la maison, y compris les vêtements.

Les réseaux sociaux sont actuellement saturés d’informations erronées. Aussi avons-nous demandé à quelques experts (dont des médecins et des épidémiologistes) de répondre à toutes vos questions concernant les vêtements et le coronavirus. Tout en gardant à l’esprit que la recherche scientifique se poursuit sur la façon dont il interagit avec les vêtements. Quoi qu’il en soit, voici quelques conseils sur le lavage des mains, la fréquentation des laveries ou la température à laquelle vous devez vraiment laver votre linge.

Combien de temps le coronavirus survit-il sur les vêtements?

Selon le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC), le coronavirus est habituellement transmis par des gouttelettes respiratoires (par une personne infectée qui tousse ou éternue) plutôt que par des matières, objets et tissus qui, lorsqu’ils sont contaminés, peuvent propager les maladies. Cependant, le CDC note que le nouveau coronavirus semble survivre de plusieurs heures à plusieurs jours sur diverses matières, y compris les vêtements.

Selon Carol Winner, spécialiste de la santé publique, certains vêtements peuvent contenir des gouttelettes respiratoires, dans la mesure où on les porte tous les jours. Ces particules peuvent s’assécher avec le temps, ce qui rend le virus inactif. Cela ne veut pas dire que le processus est rapide. Elle précise par ailleurs que les scientifiques en apprennent tous les jours sur ce virus.

“Nous savons que les gouttelettes peuvent s’assécher dans certaines conditions et il se peut que ce soit plus rapide avec des fibres naturelles”, explique-t-elle. “On entend dire que la chaleur et l’humidité peuvent avoir un effet sur la résistance du virus sur les surfaces inanimées mais rappelez-vous qu’il faisait 30 °C en Australie et...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post