Temple solaire, l’enquête impossible (TMC) - Gilles bouleau revient sur les coulisses d’une tragédie

@MEDIAWAN

C’est une affaire hors normes, qui débute avec la découverte de vingt-cinq cadavres dans le canton de Fribourg, en Suisse, en 1994. Une affaire que couvriront, à l’époque, trois journalistes : Gilles Bouleau, Arnaud Bédat et Bernard Nicolas. Vingt-huit ans plus tard, un projet de série documentaire naît, à la suite de la diffusion de Grégory, sur Netflix. "Les auteurs de Grégory ont réussi, via des codes de narration extrêmement modernes, à réinventer l’affaire, à nous toucher autrement", explique-t-on du côté de TF1. La première chaîne contacte alors la productrice du programme, Élodie Polo Ackermann, qui leur soumet un nouveau projet : l’histoire de l’Ordre du temple solaire. Si le sel du documentaire doit, à l’instar de celui dédié à Grégory, à la qualité et à la diversité des archives et des intervenants, il le doit aussi et surtout à l’expertise des trois journalistes « vedettes » de la série. La présence de ces protagonistes, investis dans l’affaire à l’époque, était la promesse de suivre l’enquête au plus près, et "non pas, comme dans certains documentaires, avec des journalistes experts qui parlent de façon détachée", souligne Élodie Polo Ackermann.

À lire également

"J’ai h...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles