Tempête sur le soleil, des aurores boréales partout

Le spectacle a été plus intense qu'anticipé. Une nuit d'aurores boréales dans l'hémisphère nord, d'aurores australes au sud, et visibles dans des zones bien plus étendues qu'à l'accoutumée. En cause, une violente tempête solaire qui a touché la Terre la nuit dernière et dont les effets devraient encore se faire sentir tout au long du week-end.

Le service américain de météo spatiale avait prévenu en milieu de semaine qu'une forte activité solaire aurait des conséquences sur Terre ce week-end. La prévision était juste mais sous-évaluée : on a atteint un niveau jamais vu depuis plus de vingt ans.

Les images ont fait souvent la Une des journaux ce samedi, comme en témoigne notre revue de presse.

Concrètement, le choc entre ce vent solaire et notre atmosphère a surtout provoqué des aurores d'une intensité rare, visibles dans des zones vraiment pas habituées à un tel spectacle : le sud de l'Europe, la Floride pour l'hémisphère nord, l'Afrique du Sud ou même la Namibie dans l'hémisphère sud.

À lire aussiUne tempête solaire «extrême» touche la Terre pour la première fois depuis 2003

Provoquées par le plasma envoyé par notre étoile en direction de la Terre, les aurores ont teinté le ciel d'une bonne partie de la planète de leur étrange couleur rose ou verte...


Lire la suite sur RFI