« La tempête se prépare » : l’ONU appelle à plus d’efforts d’adaptation contre le réchauffement climatique

·2 min de lecture

Le terme anglophone d’« Emissions Gap » est aujourd’hui malheureusement presque entré dans notre vocabulaire. Il désigne l’écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction de nos émissions de gaz à effet de serre. Une notion importante à l’heure où les dirigeants de la planète sont réunis à Glasgow pour la 26e Conférence des parties signataires de la Convention-Cadre de l’Organisation des Nations unies sur les changements climatiques. La COP26 comme on l’appelle.

Mais c’est aujourd’hui un autre « gap », un autre écart, que le Programme pour l’environnement de l’Organisation des Nations unies (UNEP) nous présente. Un « Adaptation Gap ». Un écart entre les besoins et les perspectives en matière d’adaptation aux changements climatiques. Qui est finalement peut-être tout aussi important à suivre que l’« emissions gap ».

Le rapport du Giec, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, publié au mois d’août dernier le rappelait : certains effets du réchauffement climatique sont en marche. De nombreuses régions commencent à subir ses conséquences de plein fouet. Des vagues de chaleur, des feux de forêt, des inondations, des sécheresses. Et même dans les scénarios les plus optimistes de réduction des émissions nettes à zéro, celles-ci devraient persister à court, voire à moyen terme. D’où l’importance de l’adaptation.

La COP26 se penche d’ailleurs également sur la question. L’idée : permettre aux pays les plus touchés notamment de protéger et de restaurer les écosystèmes, mais aussi, par exemple, de mettre en place des systèmes d’alerte aux populations ou encore de rendre...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles