Tempête aux Philippines : le bilan passe à 101 morts

La plupart de ces victimes sont décédées dans des glissements de terrain et des inondations vendredi à Mindanao, île du sud de l'archipel, après de fortes pluies  - Credit:JAM STA ROSA / AFP
La plupart de ces victimes sont décédées dans des glissements de terrain et des inondations vendredi à Mindanao, île du sud de l'archipel, après de fortes pluies - Credit:JAM STA ROSA / AFP

Le bilan de la tempête Nalgae qui s'est abattue ces derniers jours sur les Philippines a grimpé à 101 morts, a annoncé lundi après-midi l'agence nationale de gestion des catastrophes naturelles. D'autres corps ont été retrouvés, et le bilan est passé de 48 à 98 morts, puis 101 morts, selon la même source. La plupart de ces victimes sont décédées dans des glissements de terrain et des inondations vendredi à Mindanao, île du sud de l'archipel, après de fortes pluies. La tempête a frappé l'île principale de Luzon pendant la nuit de samedi à dimanche, balayant tout sur son passage et causant des coupures d'électricité. Manille et les villes voisines ont subi des inondations. La tempête s'est éloignée dimanche après-midi en mer de Chine méridionale.

En moyenne, 20 typhons et tempêtes frappent les Philippines chaque année, tuant habitants et bétail sur leur passage, et ravageant fermes, maisons, routes et ponts, même si le sud est rarement touché. À mesure que la planète est touchée par le réchauffement climatique, les tempêtes et typhons deviennent de plus en plus puissants, avertissent les scientifiques. «  Nous sommes passés d'une opération de recherche et de sauvetage à une opération de repêchage parce que les chances de survie après deux jours sont pratiquement nulles », a expliqué Naguib Sinarimbo, chargé de la défense civile de la région de Bangsamoro à Mindanao. Le nombre de victimes pourrait être amené à s'accroître de nouveau, l'agence nationale de gest [...] Lire la suite