Tempête Justine : le trafic ferroviaire très perturbé dans le Sud-Ouest

Après le passage de la tempête Justine, 25 départements du Sud-Ouest sont toujours placés en vigilance orange, dimanche 31 janvier. En quelques heures, les Landes ont été balayées par les intempéries. Sur l’axe qui relie Bordeaux (Gironde) à la frontière espagnole, les voies sont inondées et les trains ne passent plus. Aucun cours d’eau ne se trouve dans le périmètre, mais la nappe phréatique a débordé. "Les Landes, c’est une éponge, et cette éponge se rappelle à nous", se désole Thierry Larrivière, adjoint au maire de Rion-des-Landes (Landes). 25 trains retardés ou déroutés La tempête Justine a traversé le Sud-Ouest de façon spectaculaire, avec des rafales à plus de 100 km/h et des vagues de 7 à 12 mètres de haut. Conséquence, de grosses perturbations dans la gare de Bordeaux : 25 trains ont été retardés ou déroutés via Toulouse (Haute-Garonne), et près de 2 000 voyageurs ont dû annuler leur trajet pour prendre des bus ou attendre. À la gare Montparnasse (Paris), après plusieurs heures de retard, c’est enfin l’arrivée à destination.