Tempête Justine : dégâts dans les Landes

Au Capbreton (Landes), l'édifice construit sous Napoléon III n'a pas résisté à la fureur de l'océan. L'estacade du Capbreton a été en partie détruite, dimanche 31 janvier. Sur les côtes landaises, la tempête Justine a laissé bien des traces. Avec des vagues de plus de six mètres de haut, le littoral a souffert. Lundi 1er février, des agents étaient mobilisés pour rétablir le courant dans une avenue où une grue s'est effondrée sur une maison, sans faire de blessé. 2 000 foyers privés d'électricité dimanche Pluies diluviennes, rafale de vents de plus de 110 kilomètres, la tempête a mobilisé les pompiers tout le week-end. Ils sont intervenus dans une trentaine de communes pour des dégâts matériels essentiellement. Le trafic ferroviaire a été interrompu dans la matinée avant de reprendre dans l'après-midi. Dimanche 31 janvier, 2 000 foyers étaient privés d'électricité. Lundi 1er février, 24 routes sont coupées à la circulation dans le département des Landes.