La tempête Fiona traverse la Guadeloupe, premières inondations

© Cedrick Isham CALVADOS / AFP

De fortes rafales et d'importantes inondations : les premiers effets de la tempête Fiona se sont fait sentir dans la nuit de vendredi à samedi en Guadeloupe , placée en vigilance rouge pour fortes pluies et orages. Les habitants d'Anse-Bertrand l'ont vue de très près puisque son centre, se déplaçant d'est en ouest, est venu percuter la pointe nord de l'archipel. Sixième système tropical de la saison sur le bassin atlantique, la tempête Fiona, qui s'est formée jeudi au centre de l'océan, "a traversé l'archipel guadeloupéen en soirée, elle est à présent en mer des Caraïbes et se dirige vers Montserrat", une île britannique située à 50 km au nord de la Guadeloupe, a précisé Météo-France dans son bulletin de 00H00 heure locale (06H00 à Paris).

Si Fiona "continue de s'évacuer lentement" vers l'ouest et la mer des Caraïbes ce samedi, les Guadeloupéens n'en ont pas fini avec elle, prévient Météo-France : les fortes précipitations "devraient perdurer dans tout le nord des Petites Antilles au cours des prochaines 18 heures".

Un mois de pluie

Le dernier relevé de Météo-France indiquait jusqu'à 181 mm de pluie en 24 heures en Basse-Terre, soit l'équivalent de plus d'un mois de pluie. Dans la soirée, certaines routes étaient déjà gorgées d'eau, notamment en Basse-Terre dont certaines communes ont d'ores et déjà subi d'importantes inondations, selon les images publiées par les habitants sur les réseaux sociaux. À Lamentin (Basse-Terre), une journaliste de l'AFP a pu constater des pluies t...


Lire la suite sur Europe1