Tempête Fiona en Guadeloupe : Quelque 60.000 clients toujours privés d’eau trois jours après

GILLES_MOREL/SIMAX/SIPA

Conséquences - Parmi ces clients, le Centre Hospitalier de Basse-Terre (CHBT), dont le bon fonctionnement et la continuité des soins sont compromis

Trois jours après le passage de la dévastatrice tempête Fiona en Guadeloupe, les conséquences mettent toujours les habitants en difficulté. Ainsi, près de 60.000 clients (particuliers ou entreprises) sont toujours privés d’eau, dont le Centre Hospitalier de Basse-Terre (CHBT). Ce dernier a fait savoir que cette pénurie compromettait son bon fonctionnement et la continuité des soins.

L’établissement de santé a signalé dans un communiqué une possible « fuite des canalisations », précisant qu' « une cellule de crise a été constituée afin de prendre des mesures d’urgence ». Selon lui, la préfecture « met tout en œuvre afin d’alimenter l’hôpital en eau. » « Il en va de l’absolue nécessité de maintenir les interventions et autres actes médicaux d’urgences programmés au sein de l’établissement », a-t-il précisé. Le CHBT n’est pas le seul à connaître des difficultés d’accès à l’eau.

De gros travaux à prévoir

L’île des Caraïbes peine à se remettre des dégâts causés par les pluies diluviennes déversées par ce qui n’était alors qu’une tempête tropicale et qui s’est hissé mardi en ouragan de catégorie 3 sur une échelle de 5. Ainsi « 58.618 clients » en étaient encore privés mardi, selon le Syndicat Mixte de Gestion de l’Eau et de l’Assainisse(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Ouragan Fiona : Porto Rico sous l'eau et sans électricité, 800.000 personnes privées d'eau potable
Tempête Fiona en Guadeloupe : Un homme meurt, « emporté avec sa maison » par les flots d’une rivière en crue
Guadeloupe : Les écoles fermées à l’approche de la tempête Fiona, vigilance orange déclenchée