Tempête Ciaran : toiture arrachée, arbres tombés… voici toutes les démarches à effectuer auprès de votre assureur

La tempête Ciaran a balayé le nord-ouest de la France dans la nuit de mercredi 1er novembre à jeudi 2 novembre. 1,2 million de foyers privés d’électricité en Bretagne et en Normandie selon Enedis, des blessés, un chauffeur routier décédé dans l’Aisne, des arbres tombés et des toitures arrachées… Les rafales de vent ont été violentes.

Ce jeudi 2 novembre, l’alerte rouge a été levée dans les trois départements concernés (le Finistère, les Côtes-d'Armor et la Manche). Mais 23 départements restent en vigilance orange. Que faire si vous avez été victime de la tempête Ciaran ? Capital vous aide à y voir plus clair.

Pas de panique, votre contrat habitation «contient obligatoirement une garantie tempête», précise France Assureurs (ex-Fédération française de l’assurance) sur son site Internet. Nul besoin d’attendre que la tempête Ciaran soit déclarée comme catastrophe naturelle pour enclencher les demandes de prises en charge par l’assurance habitation. La plupart d’entre elles fixent une condition : les dommages sont pris en charge quand la vitesse du vent est supérieure à 100 km/h.

L’ensemble des dégâts causés par le vent sont assurés. En cas de toiture endommagée ou arrachée, de mobilier abîmé par la pluie ou le vent ou de fenêtres cassées à cause d’un arbre arraché : les dommages sont pris en charge par votre assurance habitation.

Le bâtiment principal ainsi que l’éventuelle cave sont automatiquement assurés. Les bâtiments annexes du type piscine ou véranda sont couverts à condition (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Taux inchangés : les marchés mondiaux fêtent les déclarations du président de la Fed
Investissement locatif : 5 métropoles régionales où investir pour moins de 90 000 euros
Crédit immobilier : 50% des prêts sur 20 ans sont souscrits à plus de 4,25%
Immobilier : les villes où les loyers augmentent le plus en 2023
Mercato télé : on connaît le nom du remplaçant de Bruce Toussaint à la matinale de BFMTV