Tempête Ciara : le littoral se prépare au risque de vague-submersion

Plusieurs planchistes tentent encore de braver les vagues. Dimanche 9 février, en pleine tempête Ciara, des surfeurs de Wimereux (Pas-de-Calais) sont sortis en mer, malgré les consignes de sécurité. Dès la matinée, les baignades ont été interdites, car les vents se sont durcis toute la journée sur le littoral. À certains endroits, les bourrasques dépassent les 110 km/h. Dans l'après-midi, seules les promenades accueillaient encore joggers et photographes. "On est sur le pied de guerre" Dans la Somme, à Cayeux-sur-Mer, ce sont surtout les risques de vague-submersion qui inquiètent. Pour éviter les inondations, le maire a fait installer des blocs de ciment sur la digue. "On sent que le vent a une plus grosse intensité, on annonce des vents de 120-130 km/h pour cette nuit, ce qui est relativement important, mais on est sur le pied de guerre", assure Jean-Paul Lecomte. Les services de secours s'attendent à une longue nuit de tempête.