Tempête Ciara: 35 départements placés en vigilance orange

Tempête à Auderville, dans la Manche, en janvier 2018

Toulouse (AFP) - Trente-cinq départements de la moitié nord de la France sont placés dimanche en alerte orange en raison de la tempête Ciara qui va générer de "fortes rafales" de vent, a annoncé Météo France.

Les départements concernés sont: Aisne (02), Ardennes (08), Aube (10), Calvados (14), Côtes-d'Armor (22), Eure (27), Eure-et-Loir (28), Finistère (29), Loire-Atlantique (44), Loiret (45), Manche (50), Marne (51), Haute-Marne (52), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Morbihan (56), Moselle (57), Nord (59), Oise (60), Orne (61), Pas-de-Calais (62), Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68), Paris et petite couronne (75-92-93-94), Seine-Maritime (76), Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Somme (80), Vosges (88), Yonne (89), Essonne (91) et Val-d'Oise (95).

La tempête qui circule au nord-ouest des îles britanniques comporte aussi des risques de vagues-submersion sur le littoral. Elle va souffler de dimanche à 15h00 jusqu'à lundi à 11H00, selon le prévisionniste.

En fin de nuit, le temps était assez calme sur les départements concernés mais on relevait déjà plus de 80 km/h en rafales du Finistère au littoral de la Manche, et jusque 100 à 104 km/h localement (Ouessant, Ile de Batz, Barfleur et Cap-Gris-Nez).

Dès la matinée ou le début d'après-midi suivant les départements, il y aura des rafales de 60 à 90 km/h, localement des pointes avoisinant les 100. A partir de l'après-midi, elles vont s'intensifier et se généraliser sur les régions du Nord-Ouest du pays.

Ces rafales atteindront 100 à 120 km/h dans l'intérieur, ponctuellement davantage. 110 à 140 km/h sont attendus sur les régions littorales et près des frontières nord. Ces violentes rafales de vent vont ensuite s'étendre à toute une partie nord de la France, Grand-Est compris, avant la fin de nuit prochaine de dimanche à lundi.

Sur le relief des Vosges, des rafales à 160 km/h sont possibles. Phénomène aggravant : dans un contexte de sols détrempés, notamment suite aux récentes crues, des chutes d'arbres sont à craindre. En marge des départements placés en vigilance orange, le vent soufflera également en rafales, et quelques rafales à 100 km/h sont probables.

Ultérieurement, cette tempête va également souffler sur les massifs de l'est de la France ainsi qu'en Corse. La carte de vigilance évoluera en conséquence.