Tempête Bella : des vents violents et une nuit très agitée

La tempête Bella souffle sur une partie de l'Hexagone. Au nord et à l'ouest de la France, tout le front de mer est labouré par les vagues et le vent. Sur les pointes du Finistère, des vents violents ont même atteint les 140 km/h. À Penmarc'h, des promeneurs ont pu assister à ce spectacle. Ils ont profité de la marée basse pour immortaliser cet océan battu aux quatre vents après une nuit des plus agitées. 12 000 foyers privés d'électricité À l'intérieur des terres, les rafales ont fait des dégâts. 12 000 foyers ont été privés d'électricité en Bretagne et en Normandie. La tempête sévit de part et d'autre de la Manche, comme près de Bedford, au Royaume-Uni. L'alerte orange a été levée dans la matinée du dimanche 27 décembre dans la Manche et dans le Finistère. "Dans le Finistère, il ne pleut quasiment plus, le vent faiblit, mais il a soufflé très fort cette nuit. [...] Le record a été enregistré dans le Pas-de-Calais, une rafale de 143 km/h au Cap Gris-Nez", rapporte la journaliste Marie Justet, en direct de Penmarc'h, qui précise également que la tempête Bella se dirige désormais vers le Massif Central.