Tempête Bella : 34.000 foyers privés d'électricité dans l'est et le centre de la France

·1 min de lecture

Environ 34.000 foyers étaient privés d'électricité dimanche soir dans l'est et le centre de la France alors que la tempête Bella continuait sa course, selon le gestionnaire du réseau électrique, Enedis. L'Auvergne-Rhône-Alpes et l'Alsace France Comté sont particulièrement touchées, a précisé un porte-parole d'Enedis, interrogé par l'AFP.

Des milliers de foyers privés d'électricité

Le gestionnaire du réseau électrique se dit "mobilisé pour rétablir l'électricité auprès de ces foyers" sans se prononcer sur le délai d'un retour à la normale en raison de la "situation évolutive" et rendue compliquée par des chutes de neige en cours dans la soirée. En revanche, en Bretagne, en Normandie, dans le Nord et Pas-de-Calais, les premières régions à avoir été touchées par la tempête dès la matinée, quelque "18.000 foyers ont retrouvé le courant", a-t-il ajouté.

Dans le détail, un peu plus de 12.000 foyers ont été privés d'électricité dimanche en Bretagne et en Normandie, et jusqu'à 6.000 l'ont été dans le Nord et le Pas-de-Calais, à la suite du passage de la tempête Bella, qui a également causé quelques retards au départ de l'aéroport Roissy CDG et le déroutement de quelques vols. Selon Aéroports de Paris (ADP), "le trafic aérien est revenu à la normale" après qu'au plus fort de la tempête, 37% des vols au départ de Roissy CDG avaient été retardés en moyenne de 50 minutes.

Des retards à Roissy

Trois vols à destination de Roissy CDG avaient été déroutés vers l'aéroport d'Orly, l'un en proven...


Lire la suite sur Europe1