Tempête Bella : inondations et dégâts dans les Landes

Pour que les habitants puissent circuler, la commune de Tartas (Landes) a dû installer des passerelles en bois. Suite au passage de la tempête Bella, la rivière Midouze est à nouveau sortie de son lit. "En trente ans, dans la rue on a dû la voir cinq, six fois...dont trois fois cette année", commente pour France Télévisions Patrick Duprat, un commerçant sinistré. Quatre départements en vigilance orange Dans les Landes, il est tombé en trois jours l’équivalent d’un mois et demi de précipitations. L’Adour a fait céder un point mardi 29 décembre, et menace d’en emporter un autre le lendemain, et avec lui le réseau d’alimentation en eau de la commune de Gouts (Landes). Dans la soirée du mercredi 30 décembre, quatre départements du sud-ouest de la France sont toujours placés en vigilance orange "crues et inondations". Les sols saturés n’absorbent plus, les chaussées sont submergées, et la circulation est très difficile dans le Gers et les Landes.