Tempête Bella et chutes de neige : 18.000 foyers privés d'électricité

·2 min de lecture

Météo-France a placé pour la journée de lundi neuf départements en vigilance orange, face à la progression de la tempête Bella. Dans l'est et le centre du pays, notamment en Auvergne et dans le Limousin, quelque 18.000 foyers étaient toujours privés d'électricité lundi en milieu de matinée, suite à son passage et à des chutes de neige.

Environ 18.000 foyers étaient privés d'électricité lundi matin dans l'est et le centre de la France, en raison de la tempête Bella et des fortes chutes de neige enregistrées dans la nuit, a indiqué à l'AFP le gestionnaire du réseau électrique Enedis. Un précédent bilan dimanche soir faisait état de 34.000 foyers sans courant dans l'est et le centre du pays.

L'électricité de "90% des clients qui avaient été impactés par la tempête Bella a été rétablie", principalement en Normandie, Bretagne, Picardie et Nord-Pas-de-Calais, a indiqué un porte-parole d'Enedis. "Mais pendant la nuit, de fortes chutes de neige et des vents violents ont aussi été enregistrées en Auvergne et dans le Limousin, provoquant des effets négatifs sur le réseau", a-t-il ajouté.

Au total, 18.000 clients étaient privés d'électricité, alors que des vents forts sont également attendus dans le sud-ouest au cours de la journée, a précisé Enedis. Quelque 1.500 salariés sont à pied d'œuvre dans les zones touchées pour rétablir le réseau électrique.

Neuf départements en vigilance orange, quatre concernés par un phénomène "vagues-submersions"

Météo-France avait annoncé dimanche que la perturbation liée à "Bella" arriverait sur l'ouest du Massif central avec de la neige au-dessus de 600 à 700 m, associée à un vent tempétueux. Pour la journée de lundi, neuf départements ont été placés en vigilance orange. Neige et verglas sont attendus dans l'Aveyron, le Cantal, la Corrèze, la Lozère et le Puy-de-Dôme, tandis qu'un phén...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :