Quand la température de l’océan nous renseigne sur l’évolution du climat

·2 min de lecture

Si je vous dis réchauffement climatique et océan, vous pensez probablement très vite à la montée du niveau des eaux que les scientifiques nous annoncent. Mais entre réchauffement climatique et océan, le lien est en réalité un peu plus étroit. Et des chercheurs de l’université de Nouvelle-Galles du Sud (Australie) nous montrent aujourd’hui comment une mesure précise de la température de l’océan peut nous aider à déterminer la modélisation climatique à laquelle nous devrions porter le plus d’attention.

Car les températures à la surface de la terre et dans les airs ne racontent qu’une partie de l’histoire de notre climat. « Plus de 90 % de l’énergie piégée par les gaz à effet de serre (GES) est stockée dans l’océan et seulement 1 % dans l’atmosphère qui se réchauffe », précise John Church, chercheur, dans un communiqué de l’université de Nouvelle-Galles du Sud. Ainsi, si au cours des dernières décennies, les températures ont relativement peu augmenté, l’océan, lui, a absorbé de la chaleur.

Pour comprendre à quel point, les chercheurs ont analysé les données renvoyées par les flotteurs Argo. Ces instruments sous-marins autonomes mesurent la pression, la salinité et la température de l’eau de mer. Plus de 3.500 de ces flotteurs sont aujourd’hui dispersés dans le monde. De quoi offrir aux chercheurs à la fois une précision importante dans les mesures et une couverture des plus complètes. Une surveillance en temps réel des océans de la planète là où les travaux des chercheurs se limitaient auparavant à des mesures ponctuelles réalisées par des navires de recherche.

La répartition dans les océans du monde des...
La répartition dans les océans du monde des...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles