TEMOIGNAGES. "Je ne veux plus d'enfant" : comment le Covid-19 a chamboulé vos projets de bébés (pour le meilleur ou pour le pire)

Yann Thompson
·1 min de lecture

Le "baby boom" annoncé va-t-il se transformer en "baby crash" ? La hausse des ventes de tests de grossesse durant le premier confinement avait parfois été interprétée comme la promesse d'une natalité redynamisée. Neuf mois plus tard, les espoirs sont douchés : diverses maternités françaises constatent un recul des naissances depuis plusieurs semaines. La natalité française, au plus bas depuis la Seconde Guerre mondiale, risque bien de s'effondrer un peu plus en 2021.

>> Covid-19 : pourquoi l'année 2021 risque d'être celle d'un "baby crash"

Comment les couples désireux d'avoir des enfants ont-ils traversé 2020 ? La pandémie de Covid-19 les a-t-elle forcés à revoir leurs projets ? A l'inverse, le confinement a-t-il été un déclic dans certains foyers ? Vous avez été des dizaines à répondre à notre appel à témoignages sur le sujet. Nous avons recontacté certains d'entre vous. Voici ce que vous nous avez raconté.

"Le confinement nous a permis d'acter l'abandon de notre projet de reproduction"

Richard*, 38 ans, sans emploi dans le Morbihan. "Dès l'annonce du premier confinement, on se dit : 'Ça y est, c'est le moment de se décider.' Est-ce qu'on profite de cette période de vide pour retenter d'avoir un enfant ou est-ce qu'on laisse tomber pour se consacrer enfin à nos projets personnels ? On tergiverse depuis des années. En (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi