TEMOIGNAGE. "Je ne me suis jamais coupé les cheveux. Aujourd'hui, ils mesurent 1,95 m"

·1 min de lecture
![CDATA[INSTAGRAM ALONA__KRAVCHENKO]]

"Ma mère m'a souvent répété que la vraie beauté d'une femme résidait dans ses cheveux." C'est ainsi qu'Alena Kravchenko, une Ukrainienne de 36 ans vivant à Odessa (Ukraine), explique ce qui a motivé son choix, depuis l'âge de 5 ans, de ne jamais se faire couper les cheveux. Connue comme "la Raiponce ukrainienne", en référence à la princesse des contes de Grimm dont Walt Disney a fait un inoubliable dessin animé en 2010, cette femme de 1,67 m arbore une chevelure longue désormais de 1,95 m... qui occupe une bonne partie de son temps !

Pour qu'une telle masse de cheveux soit en bonne santé et continue à pousser, il faut s'en occuper très sérieusement. D'abord, il y a le lavage et le soin : une fois par semaine, et avec des produits naturels. "Il me faut une heure pour laver et rincer correctement mes cheveux. J'applique parfois des produits de cosmétique professionnels bios mais, le vrai secret, ce sont les huiles naturelles et les masques aux fruits secs, aux noix et au cottage cheese fait maison !", détaille la jeune femme.

Alena Kravchenko : "Je bannis les sèche-cheveux et les fers à friser"

La jeune femme est convaincue par les préceptes de la tendance low-poo, cette méthode de détox capillaire qui prône l'espacement de la fréquence des shampooings et refuse les produits industriels. Tout aussi capital est le moment du séchage. "La méthode radicale ? Je bannis les sèche-cheveux et les fers à friser, et je ne peigne pas mes cheveux tant qu'ils sont (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Delphine Jubillar : cette rencontre secrète entre son amant et son fils Louis
"Delphine m'astique régulièrement le poireau" : ces mots crus prononcés par Cédric Jubillar
"Si c'est qu'une fellation..." Ce texto de l'amant de Delphine Jubillar qui interpelle
TÉMOIGNAGE. J’ai dépensé une fortune en vêtements de garçons, pour finalement donner naissance à une fille”
TÉMOIGNAGE. Je déteste le prénom de ma femme et elle me force à l’utiliser”

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles