TEMOIGNAGE. “Je suis née le jour où je suis devenue femme”

·1 min de lecture

Le 14 mars 1956 naît Bruno Denaes. Aujourd'hui, cet état civil a laissé place à Béatrice Denaes. C'est à l'âge de 6 ans que le petit garçon comprend que quelque chose cloche. "J'étais la risée des garçons, car je n'aimais ni les bagarres ni les jeux de ballon. Je ne me sentais bien qu'avec des filles. Petit à petit, j'ai réalisé que c'est ce que j'aurais dû être", relate Béatrice. Au collège, Bruno profite de sa passion, la photo, pour revêtir des vêtements de filles dans la pénombre de son petit labo-photo.

Au lycée, il se noie dans une suractivité et se retrouve enfin le week-end quand ses parents partent à la campagne. "C'étaient mes "sas de survie". Pendant que je faisais mes devoirs, j'empruntais les vêtements de ma mère. Vers 18 heures, à leur retour, j'étais comme Cendrillon qui devait abandonner sa belle robe", se souvient-elle. Devenu journaliste, il rencontre sa future épouse, Christine, en 1977. Un soulagement pour le jeune homme qui désespérait de pouvoir créer une famille.

"Si je n'avais pas eu ma famille, je n'aurais pas pu vivre ni même survivre"

Le couple se marie. Mais alors qu'il devrait nager dans le bonheur, Bruno craque quand son épouse tombe enceinte. "J'avais arrêté mes 'sas de survie' et j'étais très mal. J'aurais tellement voulu porter mes enfants, Elodie et Aurélien. [Mais] si je n'avais pas eu ma famille, je n'aurais pas pu vivre, et même survivre."

A 57 ans, il atteint ses limites. Et c'est Internet qui lui permet (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TEMOIGNAGE. “Notre fils a tué le prêtre qui a abusé de lui, de son père, et provoqué le suicide de son grand-père”
AFFAIRES OUBLIÉES. L'affaire Valérie Subra : les crimes d'une "beauté diabolique"
TEMOIGNAGE. “Avec mes copains, on a sauvé une fillette de la noyade”
TEMOIGNAGE. "J'ai annulé 515 000 € de dettes de soin pour mes patients démunis"
Un jeune homme de 27 ans ressuscite à la morgue