"Tellement choquant" : Ségolène Royal étrille le gouvernement

·1 min de lecture

Ségolène Royal a profité d'une nouvelle prise de parole pour faire passer un message au gouvernement. Quelques jours après avoir fait part de sa déception vis-à-vis de Jean Castex, l'ancienne ministre de l'Environnement a souhaité donner son avis au sujet des récentes décisions prises par le gouvernement face à la crise sanitaire. Comme beaucoup, l'ex-compagne de François Hollande a critiqué la fermeture des commerces jugés "non essentiels", au moment du reconfinement. "Le click and collect, ce n'est pas le mode de vie à la française. On a besoin de contacts, de vie sociale. On a besoin de se parler, avec les contraintes sanitaires bien évidemment", a-t-elle estimé, ce mardi 10 novembre, face à Jean-Jacques Bourdin.

Ségolène Royal a regretté les récentes décisions prises par le gouvernement français, qui contrastent avec l'exemple de nos voisins européens selon elle : "Aucun pays européen ne fonctionne de cette façon là. Angela Merkel consulte les régions. En Italie, où tous les commerces sont ouverts, ils ont choisi le couvre-feu plutôt, mais avec des conditions sanitaires très strictes", a-t-elle rappelé. Et de poursuivre au sujet de la fermeture des librairies qui, pour elle, n'est autre qu'une stratégie "antipatriotique" de la part du gouvernement : "C'est tellement choquant par rapport au signal sur la culture. On renvoie les gens vers Netflix, vers les GAFA. Regardez Netflix, abrutissez-vous, fumez, restez chez vous, c'est tout ! Et surtout, ne lisez pas", s'est-elle emportée. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Vaccin contre la Covid-19 : qui est le couple qui l'a découvert ?
Covid-19 : qui est le couple qui a découvert le vaccin ?
VIDÉO - Gérard Jugnot cash sur le reconfinement : "Ça commence à gonfler tout le monde"
Bruno Le Maire « jamais très finaud » : ces critiques qui ne passent pas inaperçues
VIDÉO - « Un grand désespoir », Renaud marqué par le massacre de Charlie Hebdo