"Telle mère, telle fille", Juliette Binoche dans une comédie délirante

Véronique Dalmaz
"Telle mère, telle fille" de Noémie Saglio sort dans les salles de cinéma ce mercredi 29 mars. Une comédie intergénérationnelle où Juliette Binoche joue une mère délurée.

Juliette Binoche nous a habitués à tous les registres. Films dramatiques, sentimentaux ou comédies. Parfois avec des rôles très surprenants. "Telle mère, telle fille", avec Camille Cottin et Lambert Wilson, est dans cette catégorie.

Reportage France 2 :  P. Deschamps / M. Berrurier / V. Christophe  


Juliette Binoche, en maman délurée 

L'actrice française couverte de prix d'interprétation joue cette fois-ci le rôle de Mado, maman d'Avril 30 ans (Camille Cottin). Les deux femmes sont inséparables et pourtant très différentes. Avril est mariée, salariée et organisée. A l'inverse de sa mère, une éternelle adolescente, insouciante et délurée qui vit au crochet de sa fille depuis son divorce. L'histoire de cette famille va se compliquer quand les deux femmes se retrouvent enceintes en même temps. Mado, en pleine crise de jeunisme, n'est pas prête à être grand-mère. "Vous n'allez pas le garder !" lance-t-elle en pleine réunion de famille. Avril, quant à elle, a bien du mal à imaginer sa mère... jeune maman ! Quand le médecin lui annonce la "bonne nouvelle", elle explose de colère.  

Pour ce rôle, Juliette Binoche est blonde, mâche du chewing gum. On est loin de l'héroïne romanesque du "Patient anglais" qui lui a valu l'Oscar du second rôle en 1997. "J'ai trouvé que l'aventure était assez incongrue et inespérée", explique la comédienne dans le reportage de France 2. "C'est pour ça que j'ai eu envie, parce que j'ai le goût de l'aventure et que j'avais vu Camille Cottin jouer. Je trouve qu'elle dégomme".


Camille Cottin, du petit écran au cinéma 

Pour Camille Cottin, star du petit écran pour son rôle dans Connasse sur Canal + ou plus récemment dans une série sur France 2, ce rôle au coté de Juliette Binoche est bien sûr une belle opportunité. "Moi j'avais envie d'en profiter un maximum. De rencontrer Juliette, de jouer avec elle, de la regarder travailler, d'en prendre de la graine", avoue la comédienne au micro de nos confrères de France 2.
 
Au-delà de la comédie, ce film apporte aussi un regard bienveillant et inattendu sur le décalage des générations.




Retrouvez cet article sur Culturebox.fr

Sortie de l'hôpital la comédienne Mireille Darc "reprend goût à la vie"
Cannes 2017 : des pronostics sur la sélection et une affiche très commentée
Une parodie déjantée ouvre le festival du film policier de Beaune
Ken Loach à l'honneur de la Quinzaine du cinéma britannique de Bastia
Cannes 2017 : Claudia Cardinale, une belle affiche... et une mini-polémique

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages