Telegram : l’application des terroristes plaît aussi aux politiques

L’application de messages cryptés, utilisée par les terroristes de l’Etat islamique, est également populaire chez les hommes politiques.

Quel est le point commun entre Emmanuel Macron, Eric Ciotti, et les terroristes de Daesh ? Telegram, une l’application de messagerie à la mode. Tellement à la mode que des terroristes aux hommes politiques, ses utilisateurs se trouvent dans des sphères très opposées.

La Canard enchaîné du mercredi 24 août raconte que les terroristes du groupe Etat islamique ne sont pas les seuls à se servir de Telegram pour communiquer en toute discrétion. Le Canard publie ainsi tout une liste de dirigeants, de tout bord politique, qui utilisent Telegram.

Macron, Fillon, Mélenchon…

Ainsi Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie, Jean-Jacques Urvoas à la Justice, ou encore François Fillon ont déjà adopté Telegram. Des députés auraient également succombé à la tentation Telegram, comme les Républicains Eric Ciotti, Thierry Mariani, ou encore Jean-Luc Mélenchon, ou encore François Bayrou.

Comble de l’ironie, Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur, déclarait faire des données chiffrées un combat important. Il a d’ailleurs rencontré son homologue allemand pour trouver quelle réponse européenne apporter à Telegram. La première serait peut-être de demander aux responsables politiques de ne pas l’utiliser..,ٖ

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles