"Sans mon tel": le smartphone, vraiment nuisible pour la santé?

1 / 2

"Sans mon tel": le smartphone, vraiment nuisible pour la santé?

>> Cet article fait partie d'une série, dont le premier épisode est à retrouver ici

J'ai constaté début novembre que je passais plus de huit heures par jour sur mon téléphone. Directement, je me suis demandé si cela avait un impact sur ma santé.

Avec la généralisation des écrans dans nos vies, beaucoup d’études se sont penchées sur les répercussions de ces sources de lumières artificielles dessus. Elles sont, pour la plupart, alarmantes.

Le sommeil

Le docteur en neurosciences Michel Desmurget, auteur de La fabrique du crétin digital, l’assure: “Le sommeil touche à tout chez l’Homme, c’est le régulateur de son activité”. Quand il est perturbé, plus rien ne va. Et son plus grand trouble-fête, ce sont les écrans.

“La lumière émise par le téléphone va perturber la sécrétion d’une hormone, la mélatonine, qui est l’hormone du sommeil”, clarifie Michel Desmurget. Cette hormone, que le cerveau commence à sécréter à la tombée de la nuit, est celle qui nous envoie dans les bras de Morphée. Mais la lumière du smartphone va venir dérégler nos signaux, et bloquer sa sécrétion.

C’est ce que confirme un rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) publié en 2019. Il établit un lien entre les lumières LED, dont les écrans de smartphone, et les troubles du sommeil.

“Les résultats de plusieurs études expérimentales menées chez...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi