Teinture des cils : on passe le cap ?

Matthieu Bobard Deliere
·2 min de lecture

Pour faire des économies de mascara et de temps dans la salle de bain sans perdre notre regard intense, la technique phare du moment est la teinture des cils. Couleur noire envoûtante, cils gainés et même épaissis pour des yeux de star hollywoodienne. Alors, on tente ?

Qu’est-ce qu’une teinture des cils ? 

Rien de très compliqué en apparence. La teinture de cils est une technique qui permet de colorer les cils, de les teindre, de façon pérenne comme on pourrait le faire pour nos cheveux et nos sourcils. « C’est une teinture que l’on va appliquer sur les cils naturels. C’est un produit que l’on va mélanger avec une lotion et qui va permettre de diluer la teinture et de pouvoir la poser correctement sur les cils. Le principe c’est de teinter tout le cil de la base vers l’extérieur », nous explique Joana Giacalone, fondatrice de Cils en Seine. Bien-sûr, comme nos mascaras favoris, la couleur la plus souvent plébiscitée est le noir. Mais d’autres nuances sont possibles. Et on ne va pas seulement gagner en couleur mais aussi en texture et en tenue : le cil va être gainé et donnera une impression de volume, de densité qu’on adore. Grâce à cette technique, plus besoin de make-up pendant de longues semaines. Les cils donneront une illusion de mascara infatigable. 

Quelles sont les précautions à prendre pour colorer ses cils ? 

Evidemment, la première des précautions à prendre c’est de ne pas en abuser. Comme les colorations pour cheveux, certains produits peuvent être nocifs pour la fibre capillaire à force d’un usage trop fréquent. On conseille alors de laisser quelques semaines entre deux teintures, histoire de laisser nos cils se reposer et respirer un peu. Une autre précaution très importante,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi