Technologie. Facebook cesse d’utiliser son système de reconnaissance faciale

·1 min de lecture

Invoquant des “inquiétudes sociétales”, la maison-mère de Facebook, Meta, a annoncé qu’elle n’utiliserait plus la reconnaissance faciale pour proposer un “tag” automatiquement sur les photos. Les données sur plus d’un milliard d’utilisateurs devraient être effacées.

C’est un système qui avait “suscité des inquiétudes en matière de respect de la vie privée, des enquêtes de la part des autorités, un procès en action collective et des problèmes auprès des instances de régulation”, écrit The New York Times.

Mardi 2 novembre, Jerome Pesenti, vice-président de l’intelligence artificielle au sein de Meta – la maison-mère de Facebook, dont le nom a récemment été dévoilé – a annoncé dans un post que le réseau social allait abandonner son système de reconnaissance faciale, utilisé depuis 2010 et pour plus d’un milliard d’utilisateurs.

À lire aussi: Technologie. Le métavers, trop beau pour être vrai

“Il y a beaucoup d’inquiétudes quant à la place de la technologie de reconnaissance faciale dans la société et les régulateurs n’ont pas encore fini de définir un ensemble clair de règles régissant son usage”, écrit ce cadre de Meta. Facebook pense toujours que cette technologie peut être utile mais “nous devons mettre en balance les cas d’utilisation positive de la reconnaissance faciale avec les inquiétudes grandissantes de la société”, argue-t-il.

Une source d’ennuis pour le groupe

La reconnaissance faciale servait à identifier automatiquement des personnes apparaissant dans les albums de photos numériques des utilisateurs, afin de leur suggérer de les “tagger” d’un seul clic. Grâce

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles