Tech. L’ex-PDG de Theranos condamnée pour fraude, une sanction “rare” dans la Silicon Valley

·1 min de lecture

Souvent comparée à Steve Jobs, l’entrepreneuse Elizabeth Holmes, qui promettait de révolutionner les tests sanguins avec sa start-up, a été condamnée pour fraude lundi 3 janvier par un tribunal de Californie. Pour la presse américaine, son procès montre les limites de la culture de la Silicon Valley.

C’est un “verdict rare” dans le monde de la tech, remarque le New York Times. L’étoile déchue de la Silicon Valley Elizabeth Holmes, qui promettait de révolutionner les tests sanguins avec sa start-up Theranos, a été condamnée lundi pour fraude par un tribunal de Californie, après plus de trois mois d’un procès très médiatisé.

Le jury l’a reconnue coupable d’escroquerie envers des investisseurs mais l’a acquittée de certains chefs d’accusation et n’a pu se mettre d’accord sur d’autres faits qui lui étaient reprochés. Elizabeth Holmes risque plusieurs dizaines d’années de prison. La peine sera prononcée à une date ultérieure par le tribunal fédéral. “Il est presque certain qu’elle fera appel, un processus qui peut prendre des années”, note le Wall Street Journal.

À lire aussi: États-Unis. La start-up Theranos n’était qu’une vaste escroquerie

L’entreprise d’Elizabeth Holmes promettait des diagnostics plus rapides et moins chers que ceux des laboratoires traditionnels, grâce à des méthodes présentées comme révolutionnaires, permettant des tests multiples avec une toute petite quantité de sang. Mais en 2015, le Wall Street Journal avait publié une enquête accablante, révélant le manque de fiabilité des technologies de la start-up.

Une “fenêtre ouverte sur le monde secret” de la Silicon Valley

Quelle que soit la peine prononcée contre l’ex-PDG, ce procès aura “permis d’ouvrir une fenêtre sur le monde secret des start-up de la Silicon Valley, offrant

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles