Tech africaine : 44 % de levées de fonds en plus en 2020

Par Samir Abdelkrim
·1 min de lecture
En atteignant le chiffre de 359, les levées de fonds ont littéralement explosé de 44 % par rapport à l'année 2019.
En atteignant le chiffre de 359, les levées de fonds ont littéralement explosé de 44 % par rapport à l'année 2019.

Malgré la crise sanitaire, la tech africaine est largement parvenue à tirer son épingle du jeu en 2020 d'après les résultats de l'enquête annuelle Partech Africa sur le financement en capital-risque des start-up africaines. En dépit du Covid-19 et de ses effets délétères sur les économies du monde entier, les start-up technologiques du continent ont réalisé un plus grand nombre de levées de fonds que l'année précédente, avec une croissance de + 44 % en 2020. 359 levées de fonds ont ainsi été négociées avec succès par 347 start-up en 2020, contre 250 deals recensés en 2019, soit une croissance de + 44 %. Une accélération du nombre de tours de table que Partech Africa attribue à la digitalisation accélérée de secteurs économiques fondamentaux, confinements et restrictions sanitaires oblige.

À LIRE AUSSICyril Collon : « La tech africaine n'est plus du tout anecdotique »

Une forte résilience de la tech africaine

Des secteurs de la logistique à l'agriculture en passant par la finance et la santé : cette numérisation des entreprises a ainsi été plus importante en 2020 qu'au cours de toutes les années précédentes sur le continent, constate avec un certain optimisme Cyril Collon, General Partner du fonds Partech Africa. « Entre avril et septembre 2020, c'est-à-dire au plus fort de la pandémie, la croissance du nombre de levées par rapport à l'an dernier a explosé de presque 50 % ! C'est unique à l'échelle planétaire, les écosystèmes aux États-Unis, en Europe ou en As [...] Lire la suite