"Tu te fous de ma gueule ?" : ce choix envisagé par Charlotte Gainsbourg sans le sou qui a choqué Yvan Attal

Charlotte Gainsbourg avait 19 ans lorsque son père est décédé. "Je pensais que je ne m’en remettrais pas", avouait-elle en 2013 à Vanity Fair. Mais dans son deuil, la chanteuse et comédienne a pu compter sur le soutien de son chéri, Yvan Attal, rencontré peu après. "Pendant des années, j'étais une loque. Yvan m'a récupérée très peu de temps après et il a eu la patience d'attendre, je ne sais pas…, dix ans…, que, petit à petit, j'émerge. Il y avait aussi une complaisance dans le malheur", avouait-elle. Si Charlotte Gainsbourg a finalement émergé, elle n’a toutefois "jamais pu faire complètement le deuil".   La maison de la rue de Verneuil n’a sans doute pas arrangé les choses. A une semaine de l’ouverture de la maison de Serge Gainsbourg, sa fille confesse, ce jeudi 14 septembre au Parisien, y être allée "mais pas souvent. C’était très douloureux au début, moins avec le temps, mais cela n’a jamais été une partie de plaisir." Pourtant, elle a envisagé de s'y installer. "À un moment j’ai eu des soucis d’argent et j’ai pensé vendre notre maison avec Yvan et venir au 5 bis", révèle-t-elle. C’était sans compter la réaction épidermique de celui-ci. "Je crois qu’Yvan m’a dit : ‘Tu te fous de ma gueule !’", s’amuse-t-elle. Conscient que cela n’était pas une partie de plaisir pour sa chère et tendre, il a sans doute voulu la préserver.

Cette approbation que Charlotte Gainsbourg tenait à obtenir

(...)

Lire la suite sur Closer

Un passant appelle les secours pour un incendie, ce qu'ils découvrent dans les décombres est abominable
Meghan Markle se lâche : short crème et escarpins Chanel, la duchesse comme vous ne l’avez jamais vue
Séquestrée, torturée et nourrie de sachets de ketchup… Le calvaire innommable d’une trentenaire
Séisme au Maroc : miraculée à 11 ans après avoir passé deux jours ensevelie, elle a perdu toute sa famille
“Avion, taxi, bus…” : Jean-Michel Maire dit tout sur sa vie sexuelle, Cyril Hanouna dubitatif