TCHAT. Apnée du sommeil, posez gratuitement vos questions à des médecins

Un doute, une question, vous concernant vous ou un proche, adulte ou enfant ? Vendredi 15 mars 2019 de 12h à 14h, 6 pneumologues spécialistes de l'apnée du sommeil vous répondent en ligne.

L'apnée du sommeil est difficile à détecter. Les personnes atteintes de ce syndrome subissent pendant qu'elles dorment des épisodes anormalement fréquents d’interruptions (apnées) ou de réductions (hypopnées) de la respiration. Ces pauses de respiration, dues à une obstruction de l'arrière-gorge, durent de 10 à 30 secondes, voire plus, se produisent au moins 5 fois par heure de sommeil et peuvent se répéter une centaine de fois par nuit.

Parmi les conséquences, on trouve la somnolence en journée, menant à un plus grand risque d'accidents de la route, mais aussi des troubles de la mémoire et de la concentration et, dans les cas les plus graves, de l'hypertension et des maladies cardiovasculaires. En France, 4% de la population est concernée, et les enfants ne sont pas épargnés. Parmi les symptômes, on trouve les ronflements, qui résultent également d'une obstruction partielle des conduits respiratoires, mais aussi des réveils en sursaut avec sensation d'étouffement ou encore un sommeil agité entrecoupé de micro réveils.

Comment savoir si l'on est atteint d'apnées du sommeil ? Comment le détecter chez son enfant ? Quel médecin consulter ? Quels sont les traitements ?

Pour répondre à ces questions, le fond de dotation l'Alliance apnées du sommeil, fondé par l'association  & Allergies, vous propose à l'occasion de la journée du sommeil le vendredi 15 mars 2019 de poser toutes vos questions gratuitement sur l'apnée du sommeil de 12h à 14h. 6 pneumologues, dont des pneumo-pédiatres et pneumo-allergologues, spécialisés dans l'apnée du sommeil, vous répondront directement. 

Vous vous êtes connecté trop tôt au tchat ? Vous pouvez d'ores et déjà poser vos questions par avance. De plus, l'intégralité du tchat (questions et réponses) sera ensuite disponible sur le site internet de l'.

- TCHAT - 

 

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi