Tchad: Tom Erdimi accueilli avec enthousiasme à Ndjamena

Deux jours après sa sortie de prison en Égypte où il était emprisonné depuis deux ans, Tom Erdimi est arrivé à Ndjamena ce vendredi 16 septembre. Son avion a atterri dans la capitale tchadienne en fin de matinée.

Avec notre correspondant à Ndjamena, Madjiasra Nako

Un accueil plein d’émotion. Des centaines de membres de la famille Erdimi étaient présents parmi lesquels son frère Timane qui dirige l’Union des forces de la résistance. Ce mouvement rebelle participe en ce moment au dialogue national inclusif.

Les autorités tchadiennes étaient là aussi. Le ministre de la Réconciliation nationale Acheikh Ibn Oumar, l’ancien chef de l’opposition Saleh Kebzabo qui a négocié les accords de paix avec les politico-militaires à Doha.

Tom Erdimi a pris la parole pour, d’abord, remercier tous ceux qui ont œuvré pour sa libération. « Les Tchadiens doivent se réconcilier », a-t-il également indiqué à RFI dans sa toute première déclaration.

Bien qu’affaibli, l’ancien recteur de l’université de Ndjamena s’est laissé aller à quelques plaisanteries avec ses collègues enseignants venus l’accueillir. C’est sous des youyous et des klaxons que le cortège a rejoint le domicile de Tom Erdimi.

À relire : Le dissident tchadien Tom Erdimi a été libéré de sa prison en Égypte


Lire la suite sur RFI