Tchad: la police arrête 84 militants du parti d'opposition Les Transformateurs

Ce jeudi matin, plusieurs caravanes de la formation politique Les Transformateurs, qui parcouraient la ville pour appeler à un meeting samedi, ont été interceptées par la police pour troubles à l’ordre public. Des interpellations qui crispent le climat politique déjà tendu.

Avec notre correspondant à Ndjamena, Madjiasra Nako

La police nationale indique sur sa page Facebook avoir arrêté 84 militants des Transformateurs qui paradaient sans autorisation au centre-ville pour trouble à l’ordre public et attroupement non autorisé par le ministère de la Sécurité publique. Les personnes interpellées se trouvent entre les mains des services de sécurité pour besoin d’enquête.

Sur sa page Facebook, le parti d’opposition se défend de ce dont il est accusé et rappelle qu’il procède ainsi, pour lancer des appels à la mobilisation depuis trois semaines. La formation politique de Succès Masra dénonce des arrestations arbitraires et menace de manifester pour obtenir la libération de ses 91 militants. Dans son texte, le parti de Succès Masra indique que « l’heure de l’intimidation des Tchadiens est révolue ».

►À lire aussi : Appels sur l'Actualité - [Vos réactions] Tchad: vers un échec du dialogue national ?


Lire la suite sur RFI