Tchad: des ministres visitent à Moundou les blessés de la répression du 20 octobre

© Yves-Laurent Goma / RFI

La mission gouvernementale tchadienne a achevé lundi 31 octobre, à Moundou, la première étape de la mission gouvernementale qui sillonne les villes touchées par les violences du 20 octobre dernier qui ont fait une cinquantaine de morts et environ 300 blessés, selon le bilan officiel. Avant de quitter la deuxième ville tchadienne, la délégation s’est rendue à l’hôpital provincial de la ville au chevet des blessés.

Avec notre envoyé spécial à Moundou, Yves-Laurent Goma

Les blessés visités sont âgés de 9 à 22 ans. Parmi eux, un patient cloué sur un lit, le pied droit plâtré, reçoit de l’eau de son père. Il a eu beaucoup de chance reconnait-il :

Il a trouvé une balle dans le genou. Après, ils l’ont mis dans le bloc, l’ont opéré et mis une plaque dedans.

Son voisin d'à côté est un survivant : sa main droite est arrachée au niveau de l’épaule, il a des blessures à la poitrine et à la tête. Pourtant il ne faisait pas partie des manifestants, explique son père.

Avant la tombée de la nuit, la délégation est arrivée à Doba, cité pétrolière qui a enregistré entre trois et six morts, et une quinzaine de blessés.


Lire la suite sur RFI