Tchad: Mahamat Idriss Déby Itno s’est rendu à Kouri Bougoudi

Au Tchad, le président du Conseil militaire de transition, Mahamat Idriss Déby Itno s’est rendu à Kouri Bougoudi dans l’extrême nord du pays à la frontière libyenne. Cette localité où se pratique l'orpaillage clandestin a connu il y’a une dizaine de jours des affrontements qui ont causé une centaine de morts. Depuis, l’armée s’est déployée sur le site pour sécuriser les lieux.

Avec notre correspondant à Ndjamena, Madjiasra Nako

C’est à bord d’un hélicoptère de l’armée tchadienne que le président du Conseil militaire de transition a fait un aller-retour entre Faya-Largeau et Kouri Bougoudi. Mahamat Idriss Déby avait revêtu sa tenue militaire pour aller constater, dans cette zone montagneuse, ce qui reste des trous et habitations sommaires où vivaient des dizaines de milliers d’orpailleurs.

L'espoir de faire fortune

Une mission gouvernementale conduite par le ministre de la Défense était arrivée sur les lieux dès le 24 mai, pour mettre fin à l'exploitation illégale. En plus des Tchadiens, on y trouvait des Soudanais, des Nigériens, et même des Mauritaniens qui avaient accouru à Kouri Bougoudi espérant faire fortune.

Totalement démunis

Sur place, selon des sources sécuritaires, il reste quelques milliers de Tchadiens dont la situation nécessite une intervention humanitaire. Sans eau ni nourriture, dans cet environnement désertique, ils auront besoin de l’assistance de l’État pour regagner leurs localités d’origine. Certains avaient parcouru plus de mille kilomètres, après avoir tout vendu. Ils se retrouvent désormais totalement démunis, et auront du mal à payer même le transport pour repartir chez eux.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles