Tchad. Mahamat Déby en visite à l’Élysée : circulez, il n’y a rien à voir

·1 min de lecture

La première visite diplomatique en Europe du président tchadien, au pouvoir depuis la mort de son père, Idriss Déby, fin avril, s’est déroulée en toute discrétion. Un épisode révélateur de l’embarras d’Emmanuel Macron, note la presse.

Une rencontre discrète, mais une rencontre quand même. La venue en France de Mahamat Déby, le nouvel homme fort du Tchad, autopropulsé au pouvoir à la mort de son père, Idriss Déby, a pris la forme d’un étonnant huis clos au palais de l’Élysée, le 5 juillet.

Il n’y aura aucune trace de ce premier déplacement officiel de Mahamat Déby en Europe. Pas de photos ni de vidéos officielles, mais un immense “voile de pudeur”, résume l’Observateur Paalga. Ce jour-là, l’espace habituellement réservé aux journalistes dans la cour de l’Élysée était inaccessible : les lieux avaient été “cloisonnés”, abonde Wakat Séra.

Après l’adoubement, un invité encombrant

Emmanuel Macron et Mahamat Déby avaient pourtant donné le ton. Cette rencontre à Paris devait être une rencontre de travail et d’amitié. Pari réussi pour le travail, résume le site d’information tchadien Al Wihda :

La réunion a porté essentiellement sur la coopération bilatérale entre le Tchad et la France dans la lutte contre le terrorisme.”

Car s’il y a bien un terrain sur

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles