Tchad: Kebzabo appelle les candidats de l'opposition à se retirer de la présidentielle

·1 min de lecture

L’élection présidentielle aura lieu le 11 avril prochain. Idriss Déby Itno brigue un 6e mandat. L’opposant Saleh Kebzabo a répété vendredi 19 mars, lors d’une conférence de presse, qu’il n’était pas candidat à ce scrutin et a appelé les autres candidats à se retirer également. Un appel auquel le parti au pouvoir a aussitôt répondu.

Saleh Kebzabo a appelé au boycott de l’élection. Le président de l’UNDR a également annoncé qu’il participerait ce samedi à la marche organisée pour empêcher la tenue de ce scrutin, une manifestation interdite par le ministère de l’Intérieur.

A l’occasion de la conférence de presse de vendredi, Saleh Kebzabo a également appelé les autres candidats de l’opposition à se retirer de la course. Comme lui, Ngarlejy Yorongar et Théophile Bongoro l’ont fait.

Comment réagit le pouvoir à cet appel lancé aux candidats de l'opposition par Saleh Kebzabo ? Jean-Bernard Padaré, le porte-parole du MPS et de la campagne électorale du candidat Idriss Déby, estime qu’il s’agit d’un « non-évènement ».

.► A lire aussi : Tchad: la liste des candidats à la présidentielle publiée, des opposants se désistent